En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

L’apnée du sommeil de l’adulte : les rôles de l’orthodontiste

En Amérique du Nord, on estime à plus de 90 millions le nombre de personnes qui souffrent d’insomnie, de ronflement ou d’apnée du sommeil, tandis que 4% de la population adulte française est atteinte d’apnées du sommeil ou du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). L’apnée du sommeil reste aujourd’hui un trouble sous-diagnostiquée, et nécessite souvent une surveillance ou une prise en charge médicale par une équipe médicale spécialisée. L’orthodontiste joue un rôle très important dans le cadre du dépistage et du traitement de l’apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil, c’est quoi ?

L’apnée du sommeil est caractérisée par la survenue d’obstructions fréquentes, complètes ou partielles au niveau des conduits respiratoires de l’arrière-gorge pendant le sommeil. Le patient manifeste alors d’interruptions ou de réductions de la respiration, qui peuvent durer de 10 à 30 secondes ou plus, et peuvent avoir lieu de nombreuses fois durant la nuit. L’apnée du sommeil peut être légère, modérée ou sévère, selon la mesure de l’index d’apnée-hypopnée, qualifiant le nombre d’apnées par heure. L’apnée du sommeil atteint les jeunes et les enfants, mais elle touche principalement les personnes âgées entre 40 et 70 ans, en moyenne. L’on estime que le syndrome d’apnée du sommeil touche aujourd’hui plus de 600 000 personnes en France, mais un bon nombre d’entre eux ignorent qu’ils sont atteints pas le syndrome.

Orthodontiste : dépistage et traitement de l’apnée du sommeil

L’orthodontiste peut jouer un rôle très important dans la prévention, le dépistage et le traitement de l’apnée du sommeil, étant un spécialiste de la cavité buccale et de la mâchoire. En effet, si la mâchoire est étroite, en arrière ou trop petite, le patient pourrait souffrir d’apnée du sommeil, et il convient de l’orienter vers une personne compétente pour effectuer un diagnostic. Dans le cas d’un syndrome de l’apnée du sommeil confirmé, l’orthodontiste propose différents moyens thérapeutiques, comme les orthèses d’avancée mandibulaire, pour traiter efficacement les cas d’apnée du sommeil légère ou modérée. Cette technique est souvent combinée avec une chirurgie maxillomandibulaire.