En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Les prothèses amovibles sans implants

La prothèse amovible, partielle ou totale, est une solution thérapeutique permettant de remplacer des dents manquantes quand une solution fixe n’est pas envisageable.

Les prothèses amovibles doivent répondre à 3 critères essentiels qui forment la Triade de Housset :

- La rétention: la prothèse doit s’opposer aux forces qui tendent à la déloger dans le sens vertical

- La stabilité : la prothèse doit s’opposer aux forces qui tendent à la déloger dans le sens horizontal et qui entrainent sa rotation

- La sustentation : la prothèse doit s’opposer aux forces qui tendent à l’enfoncer dans les tissus d’appui.

Il existe deux types de prothèses amovibles :

-les prothèses base résine

-les prothèses base métal ou stellites


La prothèse base résine:

Elle est constituée d’une base en cire sur laquelle sont montées les dents prothétiques. Une fois validée par le patient et le praticien, cette cire est ensuite polymérisée en résine par le prothésiste.

Si l’édentement est partiel la prothèse s’accroche aux dents résiduelles par l’intermédiaire de crochets façonnés en métal.

Ses indications sont multiples :

-édentements totaux ou subtotaux

-prothèse à visée transitoire (le temps d’une réhabilitation tissulaire ou quand les dents résiduelles ont un pronostic réservé)

-prothèse immédiate (posée immédiatement après extraction )

-financière (ces prothèses sont moins chères que les stellites ou que les prothèses fixes)

-patients avec des pathologies rhumatismales ne pouvant pas insérer des prothèses métalliques plus rigides ayant un axe d’insertion unique et nécessitant plus de force.


La prothèse base métal :

Réalisée pour des prothèses partielles, elle est constituée d’une base en métal appelée châssis, d’une selle métallique sur laquelle est placée la cire rose pour monter les dents prothétiques et de crochets coulés en métal et parfaitement adaptés à la morphologie des dents supports.

Elle apporte plus de rigidité et de stabilité par rapport à une prothèse en résine. En effet grâce à son axe d’insertion unique, sa base en métal et ses crochets coulés elle s’adapte parfaitement à l’anatomie dentaire et buccale. Aussi, elle apporte un confort supplémentaire par rapport aux prothèses en résine car elles sont moins épaisses . Néanmoins, les dents supports de crochets sont fortement sollicitées c’est pour cela que leur pronostic doit être favorable car ces prothèses ne sont pas évolutives et peuvent difficilement être réparées.