En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le comblement des rides

Dans le domaine de l’esthétique, il existe différentes techniques pour lutter contre le vieillissement de la peau, notamment celle du visage. L’injection de comblement est une de ces techniques. Il s’agit d’un procédé esthétique qui permet de faire disparaître les rides et les ridules, ainsi que de recouvrer l’aspect jeune de certaines zones du visage. Elle est surtout utilisée pour le traitement des cernes, des pommettes, des rides et ridules de la bouche, ainsi que des sillons nasogéniens.  


Comment se réalise l’injection de comblement ?

La plupart du temps, la séance d’injection de comblement ne nécessite pas l’utilisation d’anesthésies, sauf dans des cas exceptionnels où une crème anesthésique peut être prescrite. L’application de cette dernière sur la zone à traiter doit se faire une heure avant l’intervention au minimum, et en couche épaisse. Lors des injections dans la bouche, l’opération peut être assez douloureuse. La prescription d’anesthésie locale tronculaire est donc nécessaire. 

Les produits de remplissage utilisés sont des fluides qui répondent à des caractéristiques biologiques bien définies. Il existe de nombreux types, mais on peut les classer en deux grandes catégories. Les fluides biodégradables qui ont la particularité de disparaître complètement après quelques mois. Les fluides non biodégradables qui sont, quant à eux, plus persistants. Ils peuvent être conservés dans les tissus pendant plusieurs années. 


Y a-t-il des précautions à prendre avant l’injection de comblement ?

Comme toutes les interventions esthétiques, il est très important de prendre conseil auprès de son médecin traitant avant d’opter pour une injection de comblement. Il prendra en compte les historiques médicaux des patients, des antécédents chirurgicaux ainsi que des éventuels traitements médicamenteux qui sont encore en cours. Aussi, il faut bien tenir compte des contre-indications relatives à ce type de traitement. L’intervention est par exemple fortement déconseillée pour les femmes enceintes et/ou allaitantes. Il est également déconseillé de prendre des anticoagulants (comme l’aspirine) quelques jours avant l’intervention pour éviter l’apparition d’hématomes. Pour le traitement des zones qui se trouvent aux alentours de la bouche ou encore sur les lèvres, il peut être nécessaire de prescrire des anti-herpétiques en guise de prévention médicamenteuse.