En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Comment prévenir les grincements de dents ou le bruxisme ?

Le bruxisme ou le serrement des dents « à vide » concerne un certain nombre de gens. Il est causé par plusieurs facteurs, lesquels méritent d’être connus afin de limiter les dommages qu’il est susceptible de causer. Saviez-vous d’ailleurs que le bruxisme pouvait entraîner la déformation du visage ?


Les principales causes de grincements de dents

Les petits et les grands peuvent un jour être affectés par le phénomène, qui, fort heureusement, n’est pas une pathologie à proprement parler. D’une manière générale, le grincement des dents se manifeste la nuit, mais il peut aussi se produire dans la journée. À ce jour, le stress et l’anxiété sont unanimement admis pour être les principaux facteurs déclencheurs. Le mauvais alignement des dents est aussi reconnu comme étant l’une des causes qui font qu’inconsciemment, on serre les dents pour cacher la gêne liée à l’absence de dents. Ce n’est pas tout puisque la prise de certains médicaments, et notamment d’antidépresseur, favorise aussi la crispation mandibulaire. Enfin, le bruxisme peut être causé par une consommation excessive de caféine, ou tout simplement par le manque de sommeil.


Que faire pour atténuer et anticiper le bruxisme ?

Le grincement des dents peut entraîner des dommages chroniques voire irréversibles, s’il n’est pas dépisté à temps. Il convient également d’ajouter ici que les conséquences sur la mâchoire varient en fonction de la fréquence de manifestation du bruxisme. De fait, que celui-ci soit occasionnel ou fréquent, le meilleur moyen de s’en prémunir est d’adopter une alimentation saine et d’avoir une bonne hygiène dentaire. Autrement dit, les aliments qui tendent à fragiliser les dents doivent être limités (sucrerie, aliments trop froids, trop chauds ou trop aigres par exemple), tout comme les facteurs de stress. Dans cette optique, l’individu doit apprendre à gérer ses troubles émotionnels. Autre solution qui s’offre aux personnes concernées par le bruxisme : bien gérer son temps de sommeil et pratiquer un exercice quotidien, à base de massage de relaxation de la mâchoire avant le coucher, pour atténuer la récurrence des grincements. Si, malgré tous ces efforts, les résultats sont peu satisfaisants, intéressez-vous au biofeedback : une méthode qui consiste à se réveiller chaque fois que le grincement survient, et qui est rendue possible grâce à l’utilisation d’un capteur pour permettre au patient de se réveiller.

Pour trouver une solution personnalisée à ce problème, prenez vite rendez-vous avec les experts de chez Dentylis.