En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Âge avancé et hygiène bucco-dentaire : il faut être plus vigilant !

L’hygiène bucco-dentaire concerne toutes les générations et doit être maximisée lorsque l’individu avance en âge, dans la mesure où la santé (ou non) des dents influe grandement sur la qualité de vie (mastication, élocution, vie sociale et professionnelle, et bien d’autres). 

En outre, les dents de l’individu évoluent en fonction de ses habitudes de vie (tabac, café) et de son âge (perte d’éclat ou de dents, usure, émail plus fin, infections dentaires, etc. …). La salive étant moins protectrice, les dents sont fortement exposées aux déminéralisations. Fort heureusement, des solutions pour y remédier existent ! Tour d’horizon !


Mauvaise santé bucco-dentaire : quelles sont les conséquences ?

Sanitairement parlant, les dents mal traitées peuvent conduire à la formation d’infections au niveau des gencives, et corollairement, des os qui leur servent de support. Cela ne s’arrête pas là puisqu’une mauvaise dentition peut entraîner des douleurs musculaires ou articulaires, sans parler des risques cardiaques (l’endocardite par exemple).


Que faire pour maintenir une bonne hygiène dentaire ?

Le meilleur moyen de préserver son sourire est de s’en tenir à une hygiène dentaire stricte et de consulter son médecin au moins une fois par an, et autant de fois que nécessaire lorsqu’une gêne se fait sentir.

Ainsi, le brossage des dents doit être effectué deux fois par jour au minimum, et cela, pendant deux minutes au moins. Bien que la brosse à dents manuelle soit la plus couramment utilisée, la brosse à dents électrique est conseillée pour le bon résultat qu’elle affiche (jusqu’à deux fois moins de plaque dentaire).

Votre médecin vous a prescrit le port de prothèses dentaires ? Sachez que le même impératif est de mise : nettoyez vos appareils après chaque repas et n’hésitez pas à vous servir de brossette pour nettoyer les restes récalcitrants ! Pensez également aux fils dentaires, pour nettoyer les interstices (après l’ingestion de fraise par exemple). Les brosses à dents, quant à elles, doivent être changées tous les trois mois et être adaptées à l’âge de l’individu.

Vous faites l’objet d’un suivi médical particulier en raison de l’état de vos dents (sensibilité ou maladies parodontales) ? Demandez conseil auprès de votre dentiste pour connaître le dentifrice le plus indiqué.

Sachez enfin que votre âge n’est pas un facteur aggravant. Néanmoins, informez votre dentiste sur les différents traitements dont vous faites l’objet, pour parer aux éventuels problèmes d’interactions, et notamment pour savoir si ceux-ci ne sont pas à l’origine de jaunissement ou de la détérioration des dents.