La fracture dentaire

Comment l'éviter, comment réagir à une dent cassée.

Publié le 04/02/2016 Ecrit par Dentylis

La probabilité de souffrir d'une fracture dentaire est paradoxalement plus élevée qu'auparavant car les progrès d'hygiènes et la population et des soins des dentistes permet à la plupart de garder leurs dents naturelles de plus en plus longtemps.

Il existe de nombreux types de fractures dentaires (des craquelures superficielles, aux fissures radiculaires verticales) et les symptômes peuvent être par exemple :

  • Douleurs pendant les repas (à la pression sur les dents).
  • Douleurs sans cause apparente (au repos).
  • Une difficulté à localiser précisément la douleur.
  • Une sensibilité importante au chaud ou au froid.

Les causes :

La fracture dentaire est le plus souvent causé par un traumatisme de la mâchoire. Un choc lors d'une chute par exemple (que le choc soit dent contre dent ou dent contre un solide quelconque). Il arrive cependant qu'une fracture apparaissent sur une dent fragilisée auparavant lors de la prise d'un repas. (Le petit caillou oublié dans la salade mal lavée pourra très bien avoir raison d'une dent fragilisée.)

Les traitements :

En fonction du type de fracture et du tissus touché par cette fracture un traitement différent sera choisi. Certaines fractures ne nécessitent pas de traitement curatifs mais plutôt des traitements esthétiques. D'autres nécessitent l'extraction et le remplacement de la dent touchée. Il faut alors envisager la solutions des ponts ou des implants pour un traitement efficace à la fois utilitaire et esthétique.

Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !



Les dossiers en relation

Tout près de chez vous !

7 centres Dentylis vous accueillent en Île de France et en province

Trouvez votre centre Dentylis

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.