Les maladies parodontales

Publié le 17/02/2017 Ecrit par Dentylis

Les maladies parodontales, également connues sous le terme de parodontites, désignent les affections qui touchent et détruisent les tissus qui soutiennent les dents. Celles-ci se manifestent par des troubles au niveau du parodonte, à savoir la gencive, l’os alvéolaire, le ligament alvéolo-dentaire ainsi que le cément. À titre d’exemple, les gencives peuvent se rétracter, des espaces peuvent se créer entre les dents et des saignements sont à déplorer lors des brossages ou des repas. D’une manière générale, les maladies du parodonte sont dues à l’accumulation et à la multiplication de bactéries au niveau de la surface des dents.


Le processus de développement des maladies parodontales

Les dents sont les éléments les plus durs du corps humain. Elles affichent des structures robustes et sont calcifiées et ancrées solidement dans l’os, le deuxième élément le plus dur du corps. Les dents sont enveloppées par un ligament au niveau de leurs racines, et par la gencive au niveau de l’os alvéolaire. Une partie de la couronne est également enveloppée par la gencive.

Pour des dents saines et éclatantes de santé, le respect d’une bonne hygiène dentaire est essentiel. Celle-ci consiste à consulter annuellement son dentiste, à venir voir ce dernier en cas de gêne, et à se brosser régulièrement les dents après chaque repas (2 fois par jour au moins, et cela, durant 2 minutes environ). Dans le cas contraire, des bactéries pourront s’accumuler sur la plaque dentaire, ce qui va conduire l’organisme à réagir à travers une inflammation des gencives et de l’os. À long terme, l’inflammation pourra entraîner des maladies gingivales et des caries. 

L’intervention d’un chirurgien-dentiste pourra également être nécessaire lorsque la plaque dentaire (principalement formée de salive, de bactéries, de toxines, de sucre et d’acides et pouvant être éliminée par un brossage minutieux) a cédé la place à du tartre calcifié. À défaut, ce dernier pourra prendre de l’ampleur, adhérer aux dents et à l’intérieur des dents, et s’incruster dans les poches gingivales. Au final, le tartre pourrait endommager la santé et l’esthétique des dents, pendant que les bactéries se propagent dans le système sanguin et nuisent aux autres organes. 

Les traitements recommandés

Le traitement de la parodontite vise essentiellement à stopper l’évolution de la maladie et à restaurer les tissus de soutien des dents. Il varie de ce fait en fonction de l’avancée de l’infection ainsi que de l’état de santé global du patient. Il est également possible de la traiter avec la technique de surfaçage radiculaire. Celle-ci consiste à nettoyer toutes les dents, allant des gencives à la racine, mais ne suffit pas à éradiquer la maladie, laquelle est susceptible de récidiver en cas de mauvaise hygiène ou de facteurs de complications (diabète, tabac, stress, maladies héréditaires). Un traitement antibiotique complémentaire pourra alors être prescrit aux cas les plus graves. 


Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


Les dossiers en relation

Tout près de chez vous !

7 centres Dentylis vous accueillent en Île de France et en province

Trouvez votre centre Dentylis

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.